Bientôt les examens… Conseils anti stress de l'institut la Forbine !

Bientôt les examens… Quelle stratégie adopter face au stress ?


 Le meilleur moyen de combattre un ennemi, c’est de s’en faire un ami ! 

1- Comprendre le mécanisme pour pouvoir agir


« Le stress (issu par l’anglais de l’ancien français destresse) est, en biologie, l’ensemble des réponses d’un organisme soumis à des pressions ou contraintes de la part de son environnement. Ces réponses dépendent toujours de la perception qu’a l’individu des pressions qu’il ressent. Selon la définition médicale, il s’agit d’une séquence complexe d’événements provoquant des réponses physiologiques, psychosomatiques.

Par extension tous ces événements sont également qualifiés de stress. Dans le langage courant, on parle de stress positif (eustress en anglais) ou négatif (distress). Le stress est différent de l’anxiété, celle-ci est une émotion alors que le stress est un mécanisme de réponse pouvant amener différentes émotions, dont l’anxiété. » (source : Wikipédia)

Vous pouvez vous rendre compte que le stress est d’ores et déjà votre ami ☺

Il vous veut du bien ! Si ! Si ! Promis !

Il vous protège de ce que vous percevez comme un danger… C’est super-utile-nécessaire quand votre vie EST en danger mais…
… voilà la question que vous pouvez vous poser : en examen, êtes vous VRAIMENT en danger au moment où vous ressentez du stress ?
 
 
Une partie de vous que nous appellerons « automatique » répond OUI, c’est certain, puisque vous ressentez du stress et … peut-être que jusque là, vous ne vous étiez  pas rendu compte qu’une autre partie de vous, qu’on appellera « déterminée », vit aussi en vous ☺Oui, pour les besoins de cette présentation, vous êtes plusieurs à l’intérieur de vous, mais, ne vous inquiétez pas : vous restez le chef !
C’est avec l’aide de »déterminée » que vous allez pouvoir rassurer « automatique » ; parce qu' »automatique », elle, elle a peur, et elle y croit à fond ! « Déterminée », elle, elle sait où elle veut aller et c’est un travail équipe, alors, « déterminée » sait que si elle ne fait pas adhérer « automatique » au projet, c’est certain qu' »automatique » va enclencher son alarme et alerter tout le monde !
Et là… Vous connaissez la suite… C’est celle que vous redoutez ! 
 
Bon. Bien. Qu’est ce qu’on fait maintenant ?

Et si on commençait à rassurer « automatique » ?

Parce que, comme son nom l’indique, « automatique »  fonctionne par automatisme et les automatismes se mettent en place lorsqu’on répète souvent le même schéma d’actions, jusque là vous êtes d’accord ?

Donc, plus vous commencerez tôt à rassurer « automatique » plus « automatique » aura naturellement un autre comportement le jour J !

2 – Stratégie et Discipline seront vos alliés.


Comprendre stratégie, dans le sens de l’ensemble de décisions prises pour répondre à un objectif précis ; dans notre cas : calmer « automatique » ; et discipline, dans celui d’actions effectuées de manière volontaire et répétées pour atteindre un objectif précis, toujours le même : calmer « automatique » !
 
Voici une liste non exhaustive de points stratégiques que vous pouvez mettre en place au quotidien dans votre vie (= la discipline !) :
 
- Travaillez en groupe : une bonne manière de vous motivez les uns les autres, toutefois, pas plus 2/3 personnes ce qui vous permettra de ne pas trop vous disperser.
 
- Changer d’atmosphère : vous révisez et la lassitude pointe son nez ? Changez de pièce !
 
- Aérez-vous ! : changer d’atmosphère ne suffit pas ou plus ? Sortez prendre l’air, faites une pause. Bougez, videz-vous la tête, nagez, courez… Évacuez toutes les tensions physiques, et faites-vous plaisir !
 
- Ne vous surchargez pas le cerveau : inutile de se ruer la veille sur ce que vous n’avez pas révisé, il est trop tard. Lâchez prise, c’est le mieux que vous puissiez faire !
 
- Prenez le temps de respirer : nous respirons de manière automatique et lorsqu’on stresse, notre respiration s’accélère, ce qui entraîne une sur-oxygénation du cerveau, qui a son tour entraîne une sensation de flou, cette sensation augmente les symptômes du stress et patatra : c’est la crise !
Une manière simple et efficace pour sortir de la crise : réduire progressivement le nombre de vos respirations par minute.
Pour cela, plusieurs techniques sont à votre disposition : Cohérence cardiaque, méditation, relaxation, sophrologie
 
- Prenez soin de vous : y’a pas de secret… manger équilibré + limiter votre consommation d’excitants (café/cigarette/alcool et autres) + avoir un bon sommeil seront de gros atouts pour être au top de forme le jour J.
 
- Entretenez des pensées positives : si je vous dis de ne pas penser à un éléphant rose, à quoi pensez-vous ? … A un éléphant rose ! Bingo ! Notre cerveau ne tient pas compte des négations. Focalisez vos pensées sur ce que vous voulez et non pas sur ce que vous ne voulez pas. Montrez-vous positif. Axez votre pensée sur ce que vous avez fait, pas le contraire. Pensez en termes de réussite, sans doute le meilleur moyen d’y parvenir.
 
- Assurez-vous d’avoir compris ce que vous travaillez : comment savoir ? Si vous pouvez l’expliquer à une personne qui ne connait rien du sujet, c’est que vous avez compris !
 
 
 
 


3 – En conclusion : l’avis de l’expert Patrick Légeron auteur de « Le Stress »  avec François Lelord et Christophe André


« Le stress est lié à deux facteurs.
Une perception très subjective de l’importance de la situation, et l’idée que l’on a de ses capacités à y faire face.

Celui qui fait de son examen un enjeu vital, et qui considère comme nulles ses chances de le réussir, s’enferme dans un stress puissant.

A contrario, celui qui se soucie peu de ses épreuves et de ses révisions, a un niveau de stress trop bas, qui ne le rendra pas efficace.

Il faut à tout prix se situer entre les deux. »

 

Nous on croit en vous, maintenant : A vous de jouer ! 


*****

Voir la fiche de "Groupe La Forbine"

Voir toutes les actualités de "Institut et lycée La Forbine"